< Cuivre - Cu Nickel - Ni >

Thématique associée : Métaux lourds

Période d'observation des émissions : depuis 1990

Source des données : CITEPA / Format SECTEN - avril 2017

 

Origine du polluant

Le mercure (Hg) est émis en quantité faible, mais toujours trop importante, par la production de chlore, la combustion du charbon et du pétrole, mais aussi par l'incinération de déchets ménagers, hospitaliers et industriels. Les actions préventives telles que l'interdiction de l'emploi de ce métal dans les piles et les thermomètres médicaux ont permis de diminuer les émissions de mercure de façon notable au cours des dernières années.

 

Effet du polluant

D'après l'Organisation Mondiale de la Santé, le mercure élémentaire et le méthyle mercure sont toxiques pour les systèmes nerveux central et périphérique. L'inhalation de vapeurs de mercure peut avoir des effets nocifs sur les systèmes nerveux, digestif et immunitaire, et sur les poumons et les reins, et peut être fatale.

Les métaux lourds peuvent être toxiques pour la biosphère. La plupart étant sous forme particulaires, ils s'accumulent dans l'eau, les sols, les aliments et l'air.

 

Classement des sous-secteurs* les plus émetteurs en 2015

Classement Sous-secteur Part du sous-secteur dans les émissions nationales de la France métropolitaine
1 Chimie 17%
2 Métallurgie des métaux ferreux 17%
3 Minéraux non métalliques, matériaux de construction 14%
4 Autres secteurs de la transformation d'énergie 12%
5 Traitement des déchets 11%

* : un secteur (au nombre de six au total : transformation de l'énergie, industrie manufacturière, résidentiel/tertiaire, agriculture/sylviculture, transport routier ou autres transports) est désagrégé en différents sous-secteurs.

 

Emissions du polluant et ses évolutions

Minimum observé : 3,4 t en 2015
Maximum observé : 25 t en 1991
Emissions en 2015 : 3,4 t
Evolution 2015/1990 : -86,1%
Evolution 2015/maximum : -86,4%
Evolution 2015/minimum : 0%

Unité utilisée : t (tonne)
Source CITEPA / Format SECTEN – Avril 2017
 

Graph Hg 17

Graph Legende sans UTCFv2

Source CITEPA / Format SECTEN – Avril 2017

Tab Hg 17

(*) Relativement aux périmètres de la CEE - NU / NEC - les émissions répertoriées hors total national sont les suivantes : les émissions maritimes internationales, les émissions de la phase croisière (≥ 1000 m) des trafics aériens domestique et international, ainsi que les émissions des sources biotiques de l'agriculture et des forêts et les émissions des sources non-anthropiques.
(e) estimation préliminaire 

 

Analyse

Pour la France métropolitaine, tous les secteurs contribuent aux émissions de mercure (Hg) de dans des proportions très variables. Le niveau des émissions en 2015 est... (pour lire la suite consulter le rapport SECTEN via votre identifiant et mot de passe).

 

Source des données: CITEPA / Format SECTEN - avril 2017