Publication par Eurostat (Office des statistiques de l'UE) des dernières statistiques sur la consommation d'énergie primaire et finale dans l'UE. En 2017, la consommation d'énergie primaire s'est élevée à 1 561 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep), tandis que la consommation d'énergie finale a atteint 1 222 Mtep. Par rapport à 2016, les deux niveaux ont augmenté d'environ 1%, soit une hausse pour la troisième année consécutive, s'éloignant ainsi des objectifs d'efficacité énergétique. Voir communiqué d'Eurostat.

L'UE s'est engagée à atteindre, d'ici 2020, l'objectif de réduction de 20% de la consommation d'énergie primaire par rapport au scénario tendanciel en 2020 (cf directive 2012/27/UE relative à l’efficacité énergétique). La consommation d'énergie primaire ne devrait pas dépasser 1 483 Mtep et la consommation d'énergie finale ne devrait pas dépasser 1 086 Mtep en 2020.
En 2017, la consommation d’énergie primaire dans l’UE s’écartait de 5,3% de l’objectif d’efficacité énergétique pour 2020. Depuis 1990, première année pour laquelle des données sont disponibles, la consommation a diminué de 0,4%.
En 2017, la consommation d'énergie finale dans l'UE dépassait de 3,3% l'objectif d'efficacité énergétique fixé pour 2020. La consommation d’énergie finale dans l’UE a culminé en 2006 (1 195 Mtep).
La directive (UE) 2018/2002 modifiant la directive 2012/27/UE prévoit un nouvel objectif d’efficacité énergétique pour 2030 : une consommation d’énergie primaire inférieure ou égale à 1 273 Mtep et une consommation d’énergie finale inférieure ou égale à 956 Mtep (soit une réduction de 32,5%).