CITEPA

Contact
 image

COP-25 à Madrid sous Présidence chilienne : déroulement et enjeux

  • Réf. : 2019_11_a6
  • Publié le: 28 novembre 2019
  • Date de mise à jour: 3 décembre 2019
  • International

La Conférence de Madrid sur le Climat se tiendra du 2 au 13 décembre 2019. Elle s’articulera autour de cinq sessions de négociation qui se déroulent en parallèle :

  • 2-9 déc. : 51èmes sessions des deux organes subsidiaires de la CCNUCC : mise en œuvre (SBI-51) (voir ordre du jour) et conseil scientifique et technologique (SBSTA-51) (voir ordre du jour)
  • sessions des trois organes de prise de décision formelle :
  • 10-11 déc. : segment de haut niveau rassemblant les Ministres du Climat, de l’Energie et/ou de l’Environnement et les chefs de délégation des 197 Parties à la CCNUCC.

Selon les chiffres provisoires de la CCNUCC (inscriptions reçues par son Secrétariat au 26 nov. 2019), au total, 26 706 participants sont inscrits à la Conférence, dont 13 643 représentants des 197 Parties à la CCNUCC (soit 51% du total) (pour la délégation française, voir pp.235-242 de la liste de la CCNUCC).

Enjeux de la COP-25

Dans un contexte géopolitique bousculé par une remise en cause du multilatéralisme et par certaines prises de position ouvertement hostiles à l’action climat, la COP 25 doit faire avancer plusieurs dossiers importants.

La première priorité de la COP-25 est incontestablement d’aboutir à un accord sur les règles de mise en œuvre de l’article 6 de l’Accord de Paris (mécanismes de marché), volet entier resté en suspens à Katowice faute de consensus et suite au blocage du Brésil. Les négociations ont néanmoins repris sur ce dossier délicat à Bonn lors de la 50e session inter-COP en juin 2019 et elles ont débouché sur une base de négociation consensuelle pour la poursuite des travaux à Madrid par la CMA-2 (2e session de la CMA, organe de prise de décision de l’Accord de Paris). Il s’agira de finaliser ce dernier volet pour que le Rulebook soit intégralement opérationnel.

L’autre grande priorité de la COP-25 est d’appuyer l’impulsion politique initiée par Antonio Guterres, Secrétaire Général des Nations Unies, en faveur d’une action climat renforcée et ambitieuse qui soit à la hauteur des enjeux. A cette fin, il s’agira de parvenir à engager une dynamique pour renforcer d’ici 2020 les NDC, et plus précisément, de concrétiser la hausse de l’ambition collective et de l’ambition individuelle des Parties. L’objectif sera d’obtenir des Etats de nouveaux engagements plus ambitieux en matière de climat [réduction/absorption des émissions de GES, adaptation, financement en tête] et ce, en amont de l’échéance de 2020, pour suivre une trajectoire d’émissions de GES compatible avec les objectifs +2°C et 1,5°C. Le Chili a donc une responsabilité particulière en tant que Président de la COP-25.

Troisièmement, un 2e bilan de l’action et de l’ambition pré-2020 sera dressé lors de la COP-25, conformément à la décision 1/CP.23 (le premier ayant eu lieu lors de la COP-24). La COP-25 procédera d’abord à un bilan technique pendant la première semaine de la Conférence (4 décembre), puis à un bilan ministériel (politique) lors du segment de haut niveau pendant la 2e semaine (10 décembre).

Enfin, la Présidence chilienne a décidé d’axer la COP-25 sur le rôle joué par les océans dans la lutte contre le changement climatique. Elle a donc baptisé la COP-25 la COP bleue. Dans ce contexte, la COP-25 portera une attention particulière au 3e rapport spécial du GIEC du 6e cycle d’évaluation, sur les océans et la cryosphère, publié le 25 septembre 2019 (lire notre article sur le sujet). La Présidence cherchera ainsi à profiter de cette dynamique pour préconiser l’intégration de la dimension “océans” dans le cadre des négociations de la CCNUCC. Depuis sa nomination en qualité de Président de la COP-25 (qui débutera à son ouverture, le 2 décembre 2019), le Chili œuvre en ce sens, en promouvant l’action climat visant les océans, notamment via l’initiative “Because the Ocean” lancée lors de la COP-21 en novembre 2015 et signée à ce jour par 39 pays, dont le Chili et l’Espagne.

 

Le Citepa fera le point régulièrement sur les avancées techniques et politiques de la Conférence dans cette rubrique au fur et à mesure qu’elle se déroule. Le Citepa publiera un article sur les résultats obtenus (sortie prévue mi-janvier 2020) et publiera ensuite une analyse plus détaillée des résultats obtenus sous forme de dossier de fond au premier trimestre 2020.

 

Téléchargez notre dernier dossier de fond sur la COP-24 et le Sommet Action Climat de New York

Le Citepa a réalisé un dossier de fond sur l’avancée de l’action climat internationale depuis un an : De la COP-24 à la COP-25.

Pour vous permettre d’avoir un décryptage clair, précis et objectif, ce dossier de fond vous fournit des éléments de contexte et les résultats de trois événements-clés :

– Que s’est-il passé à la Conférence de Katowice sur le Climat, dont la COP-24 (décembre 2018) ; la session de négociation de Bonn (juin 2019), et le Sommet Action Climat de New York (23 septembre 2019).

– La COP-24 a-t-elle permis de concrétiser l’Accord de Paris ? Où en est-on avec l’adoption des règles de mise en œuvre ?

– Quels sont les enjeux de la COP-25?

Téléchargez ce dossier de fond ici.

 

Pour en savoir plus sur la Conférence de Madrid sur le Climat (dont la COP-25) :

programme global de la Conférence (version du 02/12/2019)

– le site web de la COP-25 (de la CCNUCC)

– les événements mandatés (mandated events), c’est-à-dire les événements mandatés ou prévus par une décision de la COP/CMP/CMA (dont le bilan pré-2020 (partie technique), bilan pré-2020 (partie haut niveau)

– la liste complète des side events (événements parallèles aux négociations)

documents officiels pour les négociateurs 

– communiqué de la CCNUCC (en français et en anglais)

– le site web de la Présidence de la COP-25

– la couverture des négociations par l’Institut International du Développement Durable (IISD) qui publiera un bulletin quotidien ici.

– l’analyse du centre de réflexion internationale World Resources Institute (WRI) : “4 priorities for the COP25 Climate Conference in Madrid“, 25 nov. 2019

– Eco-Act : “Enjeux et ambition de la COP25“, 26 nov. 2019

 

Article | International | Politique, gouvernance, réglementation | Climat et Gaz à effet de serre | CCNUCC/Protocole de Kyoto/Accord de Paris