CITEPA

Contact
 image

Concentrations de CO2 : dépassement des 400 ppm dans l’hémisphère Nord (données OMM)

  • Réf. : 2014_07_a3
  • Publié le: 1 juillet 2014
  • Date de mise à jour: 20 juin 2019
  • International

Le 26 mai 2014, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) a annoncé dans un communiqué que les concentrations mensuelles de CO 2 dans l’atmosphère ont dépassé pour la 1 ère fois, en avril 2014 et dans tout l’hémisphère Nord, 400 parties par million (ppm) , seuil hautement symbolique sur le plan scientifique (lire notre article sur ce sujet). Toutes les stations de surveillance de l’hémisphère Nord, qui constituent le réseau de la veille de l’atmosphère globale ( Global Atmosphere Watch ou GAW) de l’OMM, ont ainsi relevé des concentrations records de CO 2 dans l’atmosphère pendant le pic saisonnier (qui intervient au début du printemps boréal).

Selon l’OMM, depuis 2012, toutes les stations de surveillance implantées dans l’Arctique (Canada, Etats-Unis, Finlande et Norvège) ont relevé au printemps des concentrations en CO2 supérieures à 400 ppm, en moyenne mensuelle. L’OMM constate aujourd’hui cette tendance à de plus faibles latitudes : les stations de surveillance situées en Allemagne [Hohenpeißenberg] , en Espagne [Izaña, Ténérife] , en Irlande [Mace Head] et en Suisse [Jungfraujoch] ont toutes observé des concentrations moyennes mensuelles supérieures à 400 ppm pour mars et avril 2014.

L’OMM estime qu’à ce rythme d’accroissement, les concentrations de CO2 à l’échelle de la planète, en moyenne annuelle, devraient franchir le seuil des 400 ppm en 2015 ou en 2016.

www.wmo.int/pages/mediacentre/press_releases/pr_991_fr.html

Article | International | Connaissances et données / Science | Climat et Gaz à effet de serre | Suivi des émissions et des concentrations