CITEPA

Contact
 image

Journal de la COP-25 | Jour 11 : les discussions les plus difficiles toujours en cours et les points de blocage persistent

  • Réf. : 2019_12_a17
  • Publié le: 13 décembre 2019
  • Date de mise à jour: 13 décembre 2019
  • International

Pour le déroulement global et les enjeux de la Conférence de Madrid sur le Climat, lire notre article sur le sujet.

Rappel des trois organes de prise de décision formelle encore en session à la Conférence de Madrid

  • Conférence des Parties (COP) à la Convention Climat (CCNUCC),
  • Réunion des Parties (CMP) au Protocole de Kyoto,
  • Réunion des Parties à l’Accord de Paris (CMA).

 

L’avant-dernière journée de la Conférence a démarré par une session pilotée par la Présidence chilienne de la COP pour faire le point sur les progrès accomplis jusque-là dans le cadre :

1) des consultations ministérielles sur quatre sujets restés en suspens :

  • article 6 de l’Accord de Paris (mécanismes de marché),
  • mécanisme international de Varsovie (WIM) sur le sujet “pertes et dommages” (article 8 de l’Accord de Paris),
  • décision 1/CP.25, décision 1/CMP.15 et décision 1/CMA-2 (donc la décision la plus importante à adopter par chacun de ces trois organes de prise de décision),
  • mesures de riposte (response measures).

2) des consultations menées sous la Présidence de la COP sur trois sujets restés en suspens :

  • réexamen périodique de l’objectif à long terme de la CCNUCC,
  • rapport et mandat du groupe d’experts consultatif (CGE),
  • climat et le genre.

Voir la page dédiée aux consultations de la 2e semaine et voir la liste des sujets et Ministres-facilitateurs et des facilitateurs de l’équipe de la Présidence.

Cette session a été suivie des plénières de la COP, de la CMP et de la CMA dans la soirée, pour adoption de quelques décisions. Tout au long de la journée, les négociations se sont poursuivies en sessions à huis clos sur ces questions restées en suspens. Très peu d’informations sont disponibles pour l’instant sur l’avancée de ces négociations durant cette 11e journée.

 

Plénière pour faire le point

Consultations ministérielles

Article 6 (mécanismes de marché) (lire notre article sur le sujet comportant des liens vers les dernières versions disponibles des trois projets de décision) : le Ministre James Shaw (Nouvelle-Zélande) a signalé qu’il a tenu mardi et mercredi, avec la Ministre Barbara Creecy (Afrique du Sud), des réunions bilatérales avec diverses Parties, et que celles-ci ont montré un niveau élevé de consensus sur la volonté de travailler pour un résultat acceptable par tous, l’engagement à respecter l’intégrité environnementale de l’Accord de Paris et le besoin de fournir des ressources prévisibles et appropriées à l’adaptation. Il a indiqué que les Ministres allaient tenir d’autres réunions bilatérales dans la journée (de jeudi 12 déc.), avec pour objectif de produire un texte pour vendredi matin, le 13 décembre. La Présidente de la COP-25 Schmidt a noté qu’il n’y avait pas de consensus dans le groupe de contact sur le Mécanisme pour un développement propre (MDP) dans le cadre de la CMP, étant donné les éventuels impacts, sur le MDP, de l’adoption de décisions sur l’Article 6. Elle a indiqué que la Présidence allait tenir des consultations au sujet de ces impacts.

 

Décisions 1/CP.25, 1/CMP.15, et 1/CMA.2 : les Ministres Teresa Ribera (Espagne) et Masagos Zulkifli (Singapour) ont fait un compte rendu des consultations ministérielles, qui comprenaient une série de consultations bilatérales. Ils ont mis en exergue certaines questions clés : programme de travail sur la mise en œuvre et l’ambition pendant la période pré-2020, des références dans les trois principales décisions aux NDC en 2020 [échéance pour la remise de NDC mises à jour], les questions liées aux terres et aux océans, ainsi que les pertes et préjudices. Les co-facilitateurs ont demandé aux Parties de soumettre de nouvelles contributions axées sur les propositions de compromis, afin d’alimenter de nouvelles versions des trois projets de décision.

 

Consultations sous la Présidence chilienne

Rodrigo Olsen, de la Présidence de la COP-25, a fait le point sur les trois points soumis à consultation sous le pilotage de la Présidence, en signalant des discussions constructives.

Prochain réexamen périodique de l’objectif global à long terme au titre de la CCNUCC (lire notre article sur le sujet) : Rodrigo Olsen a indiqué que les Parties étaient proches d’un accord mais ont décidé d’attendre que les résultats d’autres consultations ayant des liens éventuels avec cette question viennent éclaircir le débat.

Rapport et mandat du Groupe consultatif d’experts (GCE – lire notre article sur le sujet) : il a indiqué que les Parties ont lancé des discussions constructives ; que le projet de texte contenait encore des crochets et des options à trancher ; et que les consultations étaient en cours.

 

Plénières de clôture

La première partie des plénières de clôture a traité des points sur lesquels les négociations étaient déjà conclues, ainsi que des questions sur lesquelles la Présidence a conduit des consultations. La Présidente de la COP a demandé aux Parties de discuter de solutions aux questions toujours en suspens pour aboutir à un résultat concret et solide. Plusieurs Parties ont exprimé leur inquiétude quant aux avancées de la Conférence et aux points qui restent encore à trancher.

Source de ces informations : 11e bulletin quotidien de l’Institut International du Développement Durable (IISD) qui revient en détail sur la journée du 12 déc. 2019

Article | International | Politique, gouvernance, réglementation | Climat et Gaz à effet de serre | CCNUCC/Protocole de Kyoto/Accord de Paris