CITEPA

Contact
 image

Journal de la COP-26 | Retour sur la septième journée

  • Réf. : 2021_11_a13
  • Publié le: 7 novembre 2021
  • Date de mise à jour: 8 novembre 2021
  • International

Pour le déroulement global et les enjeux de la Conférence de Glasgow sur le Climat, lire notre article.

 

Tour d’horizon rapide de la journée

Alors que de nombreuses manifestations de la société civile ont eu lieu à Glasgow et ailleurs dans le monde (dont Paris) pour protester contre le manque d’action climat des Etats et pour les appeler à accroître leur ambition, les négociations dans le cadre de la CCNUCC ont été axées sur le financement, la transparence (art.13) et les approches coopératives (art .6.2). Les deux organes subsidiaires ont tenu leurs plénières de clôture pour entériner la plupart des décisions et conclusions mais six sujets n’ont pas été finalisés et par conséquent ont été renvoyés aux négociations de la 2e semaine (au sein de la COP et de la CMA) où les Ministres devront opérer des arbitrages politiques sur ces dossiers très sensibles et complexes : article 6 (mécanismes de flexibilité et marchés carbone), transparence (tableaux de rapportage au titre de l’article 13), pertes et dommages (article 8), adaptation (article 7), calendriers communs (article 4.10) et mesures de riposte. Il va de soi donc que les négociations de la 2e semaine vont être intenses, difficiles et tendues. Les représentants de haut niveau (les Ministres en tête) devront faire preuve d’un esprit de compromis pour débloquer les négociations notamment sur l’article 6 et l’article 13.

 

Négociations au sein de la COP

 

Financement à long terme 

Des consultations informelles, co-facilitées par Belize, ont été menées. Les Parties ont mandaté les co-facilitateurs pour élaborer une note informelle, basée sur les contributions écrites des Parties qui leur avaient été soumises, pour éclairer les discussions ultérieures.

 

 

Négociations au sein de la CMA

 

Financement : lancement des discussions sur un nouvel objectif chiffré collectif post-2025

Conformément à la décision 14/CMA-1 adoptée à la COP-24, les discussions (et non « les négociations ») doivent être lancées lors de la COP-26 pour fixer avant 2025 un nouvel objectif chiffré collectif post-2025 en matière de financement climat à long terme à partir du niveau plancher de 100 Md$/an et ce, alors que le niveau plancher n’a lui-même pas été atteint (lire notre article).

A Glasgow, le 6 novembre 2021, des consultations informelles, co-facilitées par l’Afrique du Sud et de la Finlande, se sont poursuivies dans le cadre de groupe de contact dédié. Les Parties ont été invitées à exprimer leurs points de vue sur un projet de texte élaboré par les co-facilitateurs. Plusieurs pays industrialisés ont qualifié le texte de long avec de nombreuses redondances, en soulignant que la décision de la CMA ne devrait pas préjuger de la décision à adopter en 2024. Plusieurs pays en développement ont appelé à la mise en place d’un groupe de travail permettre la définition et la mise en œuvre d’un nouvel objectif post-2025 et pour permettre de suivre et évaluer les progrès vers sa réalisation. Les co-facilitateurs vont élaborer une 2e version du projet de texte et les consultations informelles vont reprendre lundi 8 novembre 2021.

 

Transparence du financement ex ante (article 9.5)

Pour le contexte, voir notre article « Retour sur la 4e journée », publié le 5 novembre 2021

Dans le cadre des consultations informelles, co-facilitées par la Norvège et Belize, les Parties ont échangé leurs premières réactions vis-à-vis du projet de décision. Plusieurs Parties ont affirmé que c’était un bon point de départ mais qu’elles avaient besoin de davantage de temps pour examiner le projet de décision. Les consultations informelles se poursuivront dans la 2e semaine de la Conférence.

 

 

Négociations au sein de la COP/CMA

 

Financement : questions relatives au Comité permanent sur le financement (SCF) de la CCNUCC

Les consultations informelles, co-facilitées par la Norvège et la Tanzanie, se sont poursuivies sur le projet de décision relative à la 4e évaluation biennale (2020) du financement climat et les flux de financement climat, établie par le SCF et présentée lors du 4e dialogue ministériel biennal sur le financement climat à Glasgow le 3 novembre 2021 (lire notre article). Cette évaluation avait été initialement publiée le 8 décembre 2021 (voir synthèse et rapport technique).

Les discussions ont notamment fait ressortir les mêmes arguments que lors des débats précédents. Ainsi, de nombreux pays en développement ont souligné que le rapport du SCF soulevaient plusieurs questions clés :

  • seulement 21% du financement climat bilatéral a été affecté à l’adaptation (alors qu’au titre de l’article 9 paragraphe 4 de l’Accord de Paris, les Parties doivent viser à parvenir à un équilibre dans le financement climat entre les deux volets de l’action climat, à savoir l’atténuation et l’adaptation),
  • le financement climat doit être nouveau et additionnel,
  • le niveau actuel de financement climat est insuffisant,
  • il faut accroître le financement pour soutenir la mise en œuvre des NDC.

 

Après des échanges non consensuels, les Parties ont néanmoins convenu de mandater les co-facilitateurs pour élaborer un projet de décision.

 

Financement : rapport du Fonds vert pour le climat (GCF) et lignes directrices à l’intention du GCF

Dabs le cadre des consultations informelles, co-facilitées par le Japon, les Parties ont échangé leurs points de vue sur un projet de décision présenté par les co-facilitateurs. Au terme des discussions, les co-facilitateurs ont indiqué qu’ils allaient élaborer une 2e version du projet de décision basée sur les points de vue exprimées lors de cette session.

 

 

Négociations au sein du SBSTA [organe subsidiaire pour le conseil scientifique et technologique]

 

Sources d’information à intégrer dans le bilan mondial (Global stocktake – article 14)

Pour le contexte, lire notre article « Retour sur la 5e journée », publié le 5 novembre 2021.

Le SBSTA a adopté ses conclusions.

 

2e réexamen périodique de l’objectif à long terme au titre de la CCNUCC (periodic review) [conjointement avec le SBI]

Pour le contexte, lire notre article « Programme de la 2e journée », publié le 1er novembre 2021.

Le SBSTA et le SBI ont adopté leurs conclusions conjointes.

 

Article 13 (transparence : tableaux de rapportage)

Pour le contexte, voir notre article « Retour sur la 3e journée » publié le 3 nov. 2021.

En raison du caractère hautement technique de ce sujet et faute de consensus parmi les Parties, les tableaux de rapportage n’ont pas pu être finalisés. Ils ont été renvoyés aux négociations de la CMA de la 2e semaine. Le SBSTA a adopté ses conclusions en ce sens et un document sous forme de projet de décision (79 pages) sur les cinq sous-volets, comportant les détails techniques par sous-volet en annexe. Ce document comporte de très nombreuses options. Le mot « option » lui-même revient 90 fois dans le document. Beaucoup d’éléments de texte sont encore entre crochets (184 paires de crochets, ce qui indique des éléments non encore tranchés et que donc il n’y a pas encore consensus sur la formulation de texte ou sur le choix des mots).

 

Article 6 (mécanismes de marché)

Pour le contexte, voir notre article « Retour sur la 2e journée » publié le 2 nov. 2021.

En raison du caractère hautement technique de ce sujet et faute de consensus parmi les Parties, les règles de mise en œuvre de l’article 6 n’ont pas pu être finalisées. Le sujet a été renvoyé aux négociations de la CMA de la 2e semaine. Pour chacun des trois sous-volets, le SBSTA a adopté ses conclusions et les 4e versions du projet de texte :

 

Clôture de la session SBSTA

Le SBSTA a adopté le projet de rapport de la session SBSTA 52-55 et la plénière de clôture du SBSTA s’est terminée à 00h19 dimanche 7 novembre 2021.

 

Négociations au sein du SBI [organe subsidiaire pour la mise en oeuvre]

 

Calendriers communs (durée de la période de mise en œuvre des NDC – article 4.10)

Pour le contexte, lire notre article « COP-26 à Glasgow sous Présidence britannique : déroulement et enjeux en bref », publié le 28 octobre 2021 (voir tableau en fin d’article).

Le SBI a adopté ses conclusions et a transmis son projet de texte (version du 5 nov. 2021 @ 15h41) à la CMA pour trancher parmi les 9 options proposées lors de la 2e semaine de négociations.

 

Plans nationaux d’adaptation (NAP)

Le SBI a adopté ses conclusions et a transmis son projet de texte (version du 6 nov. 2021 @ 11h31) sur les lacunes et besoins relatifs au processus pour élaborer et mettre en oeuvre des NAP à la CMA pour finaliser lors de la 2e semaine de négociations.

 

Clôture de la session SBI

Le SBI a adopté le projet de rapport de la session SBI 52-55 et la plénière de clôture du SBI s’est terminée à 00h07 dimanche 7 novembre 2021.

 

 

En savoir plus

Site web de la COP-26

Programme global provisoire de la Conférence de Glasgow

Bulletin quotidien de l’Institut International du Développement Durable (IISD) qui revient en détail sur les travaux de la 7e journée

Carbon Brief : “Who wants what at COP26“, 29 octobre 2021. Cet article fournit un outil interactif sur les attendus des différents groupes de négociation par thème.

 

 

Article | International | Politique, gouvernance, réglementation | Climat et Gaz à effet de serre | CCNUCC/Protocole de Kyoto/Accord de Paris