CITEPA

Contact
 image

Le GIEC approuve les grandes lignes de deux rapports clés à venir

  • Réf. : 2017_02_a5
  • Publié le: 1 février 2017
  • Date de mise à jour: 24 mai 2019
  • UE

Lors de sa 44e session, du 17 au 20 octobre 2016 à Bangkok (Thaïlande), le GIEC [Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat] s’est mis d’accord sur les grandes lignes (outline) de deux rapports clés destinés à aider les Etats à mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le climat du 12 décembre 2015 :

  • rapport spécial dit 1,5°C : rapport sur les conséquences d’une hausse des températures moyennes mondiales supérieure à 1,5°C et sur les trajectoires d’évolution des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) qui y sont associées. Conformément à la demande de la COP-21 [décision 1/CP.21, § 21], le GIEC s’est engagé [lors de sa 43e session (11-13 avril 2016) (lire notre article sur ce sujet)] à produire ce rapport spécial en 2018. Il devrait permettre d’éclairer les Parties en amont du “dialogue de facilitation” prévu en 2018 [chargé de faire un premier bilan des efforts collectifs de réduction (décision 1/CP.21, § 20)]]. Le GIEC a ainsi approuvé la structure et le plan du futur rapport qui sera élaboré sous la direction scientifique commune des trois groupes de travail du GIEC [bases scientifiques, adaptation, atténuation].
  • rapport méthodologique inventaires : l’objet est l’élaboration d’un supplément  [“raffinement” et non une mise à jour] visant à améliorer les lignes directrices [guidelines] de 2006 (lire notre article sur ce sujet) pour l’élaboration des inventaires nationaux d’émissions de GES. Le GIEC a ainsi pris la décision formelle de préparer ce rapport et, à cette fin, a adopté son sommaire et le cahier des charges associé (y compris les instructions aux auteurs).
Article | UE | Connaissances et données / Science | Climat et Gaz à effet de serre