CITEPA

Contact
 image

82% des entreprises se trouvent dans une trajectoire d’émissions de CO2 incompatible avec l’objectif de 2°C, d’après la Transition Pathway Initiative

  • Réf. : 2020_04_b06
  • Publié le: 9 avril 2020
  • Date de mise à jour: 9 avril 2020
  • International

Le 20 mars 2020, la Transition Pathway Initiative (TPI) (voir encadré ci-dessous) a publié son 2e rapport annuel sur l’état de la transition des entreprises à travers le monde vers une économie bas-carbone (rapport dit “State of Transition 2020“). Ce rapport a été élaboré par l’un des partenaires de la TPI, le Grantham Research Institute on Climate Change and the Environment au sein de la London School of Economics.

 

La Transition Pathway Initiative

La Transition Pathway Initiative (TPI, Initiative pour une trajectoire de transition [vers une économie bas-carbone]) est un groupe international de propriétaire d’actifs, soutenus par des gestionnaires d’actifs, qui a été lancé en janvier 2017. Leur mission est d’évaluer les progrès réalisés par les entreprises à travers le monde dans la transition vers une économie à faibles émissions de gaz à effet de serre. Près de 70 investisseurs dans le monde se sont engagés à soutenir la TPI. Ils représentent collectivement près de 19 000 milliards de $ US en actifs (voir site de la TPI).

 

Objet du rapport

Ce rapport évalue la “performance carbone” (projections en matière d’intensité en émissions de CO2) de 238 entreprises de trois secteurs (production d’énergie, industrie manufacturière et transports).

 

Résultats : que retenir du rapport

  • 18% des compagnies couvertes par ce rapport projettent des trajectoires d’émissions de CO2 compatibles avec l’objectif de 2°C fixé par l’Accord de Paris (article 2). Ce résultat est en légère hausse par rapport à celui de 2019 (16%),
  • par conséquent, 82% des compagnies couvertes ne projettent pas de trajectoires d’émissions de CO2 compatibles avec l’objectif de 2°C. Selon la TPI, “ce résultat agite un drapeau rouge en amont de la COP-26“,
  • 29% des entreprises couvertes ont amélioré leur gouvernance des risques liés au climat alors que 9% accusent une régression au cours des 12 derniers mois,
  • dans les trois secteurs visés (production d’énergie, industrie manufacturière et transports), l’intensité en émissions de CO2 a diminué de 1,9% par an entre 2014 et 2018,
  • dans les secteurs de la sidérurgie et de la fabrication du ciment, le rapport constate un écart important entre les rythmes actuels de réduction des émissions de CO2 et les objectifs fixés par les entreprises,
  • certains secteurs sont en bonne voie vers la transition : transport maritime, fabrication de papier, production d’électricité,
  • d’autres secteurs sont retardataires en matière de performance carbone : industries pétrolières et gazières, compagnies aériennes,
  • 56% des entreprises couvertes déclarent soutenir l’action climat internationale (telle que l’Accord de Paris), mais seulement 40% ont intégré les risques et opportunités liés au changement climatique dans leurs stratégies,
  • 31% des entreprises couvertes ont fixé en interne un prix du carbone,
  • 26% des entreprises couvertes ont déclaré avoir planifié et élaboré des scénarios liés au climat, conformément aux recommandations de la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD, Groupe d’experts international sur les déclarations financières liées au climat (lire notre article sur le sujet).

 

En savoir plus :

Voir le 2e rapport et le communiqué. Voir aussi le premier rapport annuel de la TPI sur l’état de la transition (publié le 10 juillet 2019).

Brève | International | Politique, gouvernance, réglementation | Climat et Gaz à effet de serre | Suivi des émissions et des concentrations | CCNUCC/Protocole de Kyoto/Accord de Paris | Entreprises | Fiscalité, coûts et économie | Energie/EE/EnR | Industrie | Transport aérien