CITEPA

Contact
 image

Remaniement : une nouvelle Ministre de l’Environnement qui occupe toujours la 2e place

  • Réf. : 2020_07_b04
  • Publié le: 8 juillet 2020
  • Date de mise à jour: 9 juillet 2020
  • France

Lors du remaniement du Gouvernement, le 6 juillet 2020, le Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES, mis en place en mai 2017 – lire notre article sur le sujet) est devenu Ministère de la Transition écologique (MTE). Un décret devrait être publié prochainement précisant les compétences exactes du MTE, en prenant en compte les nouvelles modifications. Ce nouveau changement de nom du Ministère est le 9e depuis 2002.

 

Lire notre article “Du MEDDE au MEEM : historique des noms du Ministère de l’Environnement de 1971 à 2016”.

 

Barbara Pompili, députée de la Somme et Présidente de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale, a été nommée Ministre de la Transition écologique, en remplacement d’Elisabeth Borne (qui occupait ce poste depuis le 16 juillet 2019). La nouvelle Ministre occupe toujours le 2e rang dans l’ordre protocolaire des Ministres après le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Barbara Pompili avait été Secrétaire d’Etat à la biodiversité de février 2016 à mai 2017 sous l’ancien Président de la République, François Hollande.

 

Ministre ou Ministre d’Etat ?

La nouvelle Ministre ne s’est pas vu confier le titre de Ministre d’Etat, comme cela avait été le cas à deux reprises dans le passé : la première fois que le Ministre chargé de l’Environnement a été doté de ce statut était entre mai 2007 et novembre 2010 (avec Alain Juppé, puis Jean-Louis Borloo) et la deuxième fois était entre mai 2017 et juillet 2019 (Nicolas Hulot, puis François de Rugy). Outre le fait de constituer un symbole fort dans l’architecture du Gouvernement, le titre de Ministre d’Etat renforce le rôle du Ministre concerné au sein de l’exécutif.

 

La nouvelle Ministre dispose de deux Ministres délégués : Emmanuelle Wargon chargée du logement et Jean-Baptiste Djebbari, chargé des transports. Ces deux Ministres délégués occupaient les mêmes fonctions auprès de l’ancienne Ministre de la Transition écologique et solidaire. Pour l’instant, aucun Secrétaire d’Etat n’a été nommé à part le porte-parole du Gouvernement et Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre. Pour rappel, l’ancienne Ministre de la Transition écologique et solidaire disposait d’une Secrétaire d’Etat, Brune Poirson.

 

Une des premières tâches de la nouvelle Ministre sera de concrétiser les travaux de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), et tout particulièrement de transposer dans la politique et la réglementation nationales les 146 propositions de la CCC retenues par le Président de la République (lors de sa rencontre avec les 150 membres de la CCC le 29 juin 2020). Le CCC avait remis 149 propositions au total au Gouvernement le 21 juin 2020.

 

La déclaration de politique générale du nouveau Premier Ministre devrait avoir lieu quelques jours après l’intervention du Président de la République, prévue le 14 juillet 2020.

 

Voir le décret établissant la composition du nouveau Gouvernement.

 

Brève | France | Politique, gouvernance, réglementation | Pollution & Qualité de l’air | Climat et Gaz à effet de serre | Couche d’ozone