CITEPA

Contact
 image

Nouvelle Commission européenne – audition du Vice-Président exécutif, chargé de l’action climat

  • Réf. : 2019_10_b4
  • Publié le: 10 octobre 2019
  • Date de mise à jour: 10 octobre 2019
  • UE

Suite à la proposition de composition de la nouvelle Commission européenne par la Présidente-élue, Ursula von der Leyen, le 10 septembre 2019 (voir notre article), M. Frans Timmermans (Pays-Bas), un des trois nouveaux vice-présidents exécutifs, a été auditionné le 8 octobre 2019 par la Commission Environnnement (ENVI) du Parlement européen (PE), dont le Président est le Français Pascal Canfin, ancien Ministre délégué au Développement et ancien directeur-général de WWF-France (voir composition de la Commission ENVI).

M. Timmermans coordonnera les travaux consacrés au Green New Deal européen, proposé par Mme von der Leyen dans son programme pour l’Europe rendu public le 16 juillet 2019 (voir notre article). A ce titre, il a sous sa responsabilité non seulement l’environnement et le climat, mais aussi les transports, l’agriculture, la santé et l’énergie, ce qui constitue une démarche transversale inédite au niveau européen.

Lors de son audition, M. Timmermans a annoncé qu’au cours de ses premiers 100 jours de fonction, la nouvelle Commission européenne présentera un acte législatif pour fixer l’objectif de neutralité GES d’ici 2050. Il a également indiqué que l’UE pourrait renforcer son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour 2030 (-40%, base 1990), approuvé en 2014, en le faisant passer à 55% sous réserve des résultats d’une analyse des conditions et modalités concrètes pour être en mesure d’atteindre cet objectif.

Pour rappel, dans son programme pour l’Europe, la Présidente-élue de la nouvelle Commission européenne a mis l’accent le le renforcement du niveau d’ambition de l’objectif climat 2030, en préconisant de faire passer cet objectif à 50% et d’ici 2021, elle présentera un plan visant à accroître cet objectif à 55%, plan basé sur des études d’impact socio-économiques et environnementales. Le Parlement européen avait préconisé un objectif de réduction de 55% dans une résolution non contraignante adoptée le 14 mars 2019.

Voir l’enregistrement vidéo de l’audition (3h). Voir aussi note d’information sur Frans Timmermans et les enjeux de la nouvelle Commission, élaborée par le PE et le site de la Commission ENVI. Voir enfin la lettre de mission d’Ursula von der Leyen à Frans Timmermans.

Brève | UE | Politique, gouvernance, réglementation | Climat et Gaz à effet de serre | SEQE | Energie/EE/EnR | Transport routier | Transport maritime | Transport aérien