CITEPA

Contact
 image

L’Espagne propose d’accueillir la COP-25 – le Bureau de la COP accepte la proposition

  • Réf. : 2019_11_b1
  • Publié le: 1 novembre 2019
  • Date de mise à jour: 6 novembre 2019
  • International

Le 31 octobre 2019, le gouvernement du Chili a reçu une offre du gouvernement espagnol pour accueillir la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP-25) à Madrid aux mêmes dates que celles initialement prévues au Chili (du 2 au 13 décembre 2019). Le Président de l’Espagne, Pedro Sánchez, a souligné dans un communiqué que “l’Espagne considère que l’action climat multilatérale est une priorité pour les Nations Unies et l’UE” et qu’il a formulé cette proposition “étant donné le délai court disponible, l’importance de garantir que la COP-25 se tienne normalement…et l’énorme effort que consent [le Chili] pour préparer la conférence depuis 10 mois”.

Le Président du Chili, Sebastián Piñera, a indiqué dans un communiqué que son pays conserverait la Présidence de la COP-25. Le gouvernement du Chili a informé la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Patricia Espinosa, de cette proposition. Après examen de la proposition, le Bureau de la Conférence des Parties (au sein de la CCNUCC, basé à Bonn) l’a acceptée le 1er novembre 2019. Patricia Espinosa a ainsi confirmé le même jour que la COP-25 aura bien lieu du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid. 

Le Président du Chili avait annoncé le 30 octobre 2019 que le Gouvernement chilien a décidé de ne pas accueillir la COP-25 à Santiago en raison du mouvement de contestation sociale dans le pays depuis plusieurs semaines (voir notre article sur ce sujet).

Voir déclaration de Patricia Espinosa, communiqué du gouvernement espagnol, communiqué du Président du Chili et communiqué de la CCNUCC avec les détails du lieu exact de la tenue de la COP-25 à Madrid. 

Brève | International | Politique, gouvernance, réglementation | Climat et Gaz à effet de serre | CCNUCC/Protocole de Kyoto/Accord de Paris